6 choses à faire pour un séjour en Corse

Publié le 6 juillet 2017

 

Bord de mer, village de montagne, maquis et eaux cristallines … Quelles que soient vos envies pour les vacances, vous trouverez entière satisfaction sur l’île de beauté. Bien plus qu’un cliché, c’est un fait, cette île est un véritable havre de paix pour les voyageurs.

  

A chaque mois sa clientèle !

On ne va pas se mentir, la Corse est un lieu hautement touristique et la pleine saison est souvent synonyme de bouchons, plages bondées et prix très élevés.  

Si vous recherchez le calme et la solitude, une escapade sur l’île aux mois de mai ou juin est idéale. Les températures y sont déjà très agréables, l’eau un peu fraîche mais vous ne côtoierez que la « silver classe », les « 50 nuances de gris », bref les personnes âgées. Il en sera de même en septembre ou octobre ! Tranquillité assurée.

Si vous êtes adeptes de la fête et des destinations « branchées », juillet-août ne pourront pas vous décevoir. A titre informatif, la Corse possède la plus grande boîte de nuit à ciel ouvert d’Europe (rien que ça). Via Notte : testé et approuvé !

Enfin si comme beaucoup de gens vous cherchez la tranquillité, même en plein mois d’août, sachez que vous y arriverez. En sortant des sentiers battus, il vous sera possible d’être seul sur le sable, sans tout le brouhaha des voisins de serviette, les cris des enfants, … non juste le doux bruit des vagues (vaguelettes pour être plus juste) et vous.

Pour jouir de tous les plaisirs que la Corse a à vous offrir, il vous sera nécessaire d’y venir, et d’y revenir, et d’y re-revenir … Mais pour vous, voici un aperçu des coins incontournables de l’île.

 

La Corse du Nord

Si vous choisissez de déposer vos valises dans le nord de l’île, prévoyez de visiter les villes de Calvi, Saint Florent et l’Ile Rousse. Chargées d’histoires, plongez dans les ruelles pittoresques de Calvi, assistez aux inimitables couchers de soleil depuis le phare de l’Ile Rousse et dîner dans le port de Saint Florent.

 

 

Pour les activités, nous vous conseillons un passage par le désert des Agriates et la plage de la Saleccia :

 

 

A voir, la réserve naturelle de Scandola qui est à la fois marine et terrestre, fait partie des aires marines protégées de France et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Uniquement accessible par bateau, vous serez époustouflé par l’eau cristalline, les grottes et les falaises.

 

 

Avant de descendre sur la côte ouest de l’île, faites un détour par les calanques de Piana ou encore le village de Corte, capitale historique et culturelle de la corse, il est le point de départ de toutes les excursions : randonnées, balades, escalade, …

 

 

Côte Ouest de la Corse

En rejoignant le sud de l’île, faites une escale à Ajaccio, Propriano et Sartène. Tout au long de la route, perdez vous dans les petits sentiers et découvrez de nombreuses criques à vous couper le souffle !

Le sud de la Corse

 Cette partie de l’île vous éblouira par ses plages paradisiaques : Roccapina, Sperone, Santa Giulia, Palombaggia, … A vous de sympathiser avec les habitants qui vous donneront, peut-être, quelques adresses connues uniquement par les locaux … La tranquilité se mérite.

 

 

Pour les amoureux de la montagne, Plusieurs sentiers terrestres sont accessibles depuis Bavella, Zonza ou l’Ospedale. Pour les plus aguerris d’entre vous, vous pouvez vous lancer sur un bout du GR20 avec vos plus belles chaussures de marche.

 

 

Par la même route, vous accèderez aux piscines naturelles, de quoi vous rafraîchir après la randonnée. A noter que les piscines naturelles sont nombreuses en Corse et sont une très belle alternative à la plage. Variez les plaisirs !

 

 

Enfin, n’oubliez pas de vous rendre à Bonifacio, ville fortifiée a flanc de falaise. La vue y est incroyable et vous apercevrez au loin les côtes de la Sardaigne ! Elle est également le point de départ vers les iles Lavezzi, spot hautement touristique mais évidemment splendide.

 

 

Du côté de votre assiette, nous vous conseillons de toute évidence de goûter à la charcuterie corse (attention, la vraie charcuterie corse est rare, seules quelques très bonnes tables, épiceries fines ou producteurs locaux vous y feront goûter). Prisuttu, coppa, lonzu et figatellu sont à tester impérativement ! La cuisine corse est très nettement influencée par la culture italienne, vous trouverez donc les pâtes en accompagnement de tous vos plats. Fière de sa culture, il vous faudra manger du brocciou, à prononcer « brouche » si vous ne voulez pas être trop ridicule, qui est un fromage frais de brebis et/ou de chèvre. Autre fierté de l’île, le miel, l’Orezza (eau pétillante corse) et la Pietra (bière locale) ! Enfin, pour le café, on craque pour un canistrelli (mmm gourmand et croquant !).

 

Pauline Vanlin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪 ou autres traceurs nécessaires pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et pour réaliser des statistiques de visites.En savoir plus