Stress en avion : apprenez à le gérer

Publié le 1 novembre 2016

De nombreuses personnes ont peur de l’avion. Logique ? Peut-être, car l’homme n’est pas prévu pour voler. Dans un avion, nous ne contrôlons rien, ce qui peut s’avérer frustrant pour certains. Pourtant, l’avion est l’un des moyens de transport le plus sûr, mais chaque accident, aussi rare soit-il, est fortement médiatisé, et spectaculaire : il attise l’angoisse.

En réalité, c’est surtout la peur de l’inconnu qui est liée à la peur de l’avion : la plupart des gens ne comprennent pas vraiment comment un tel appareil peut voler. On peut aussi l’expliquer par la peur de ne rien maîtriser : en effet, en tant que passager, nous sommes impuissants au contrôle de l’appareil (heureusement, non ?).

 

Voici donc pour vous, nos conseils pour gérer votre stress lors de vos déplacements en avion.

- Notre premier conseil sera de ne pas anticiper le moment du départ. C’est bien connu, « la peur n’empêche pas le danger », c’est pourquoi il serait dommage de penser, avant le Jour-J, aux raisons qui font que vous avez peur de l’avion : cela ne ferait que l’alimenter.

- Arrivez à l’aéroport suffisamment à l’avance pour ne pas avoir, en plus du stress de l’avion, celui d’être en retard (optez pour la solution Blue Valet ;) )

De plus, le fait d’arriver plus tôt vous permettra de vous détendre en vous baladant, par exemple, dans les boutiques de DutyFree de l’aéroport. Des stands de massage y sont souvent mis à disposition. N’hésitez pas à vous faire chouchouter.

- Lorsque vous montez à bord de l’appareil, préférez les places situées au centre, vers les ailes de l’avion : vous y ressentirez moins les secousses pendant le vol. N’hésitez pas à demander à échanger de place avec quelqu’un si vous n’êtes pas placé dans cette zone.

- Pendant le vol, essayez de vous occuper : lisez un livre, écoutez de la musique, regardez un film, mangez… utilisez votre temps comme vous le souhaitez mais ne restez pas à rien faire en vous focalisant sur votre peur.

- Pour finir, motivez-vous, surpassez vos craintes, vous n’en sortirez que plus fort et affirmé ! En effet, le fait d’arriver à prendre sur soi et de dépasser ses peurs nous fait ressentir une grande fierté lorsque l’on y arrive. Et de ce fait, votre prochain voyage se passera d’autant mieux.

 

N’oubliez pas, même si nous vous le conseillons seulement en dernier recours, qu’il existe des médicaments pour vous aider à être moins angoissé : ce sont les anxiolytiques. Pour les longs courriers, vous pouvez également vous munir de médicaments qui favoriseront le sommeil. Et oui car quand on dort, on n'angoisse pas !

Nous espérons que ces conseils pourront vous aider lors de votre prochain voyage !

 Par Auriane Cupillard

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪 ou autres traceurs nécessaires pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et pour réaliser des statistiques de visites.En savoir plus