La gestion des parkings d’aéroport, un casse-tête ouvrant la voie à de nouveaux acteurs

Publié le 19 avril 2022

La gestion des parkings d’aéroport, un casse-tête ouvrant la voie à de nouveaux acteurs couverture

Si dans les années 1980, il était encore possible de rencontrer de nombreuses personnes qui n'avaient jamais pris l'avion de leur vie, c’est aujourd’hui devenu extrêmement rare. En 2015, on recensait plus de 7 milliards de trajets en avion dans le monde. C'est comme si tous les êtres humains de la terre avaient pris l'avion une fois dans l'année. Les vacances à l'étranger, autrefois l'apanage des populations riches d'Europe, des États-Unis et du Japon, concernent désormais les citoyens de nombreux pays émergents : Corée du Sud, Chine, Brésil, Inde, Afrique du Sud…

Mais la démocratisation des voyages en avion s'explique également par l'émergence du low cost, qui a fortement contribué à casser les prix du transport aérien. Avec des compagnies comme Ryanair ou easyJet, chacun peut maintenant relier deux métropoles européennes pour un coût inférieur à 50 euros aller-retour. Si pendant plus d'un an, la majorité des avions sont restés cloués au sol en raison de la pandémie, le relâchement des mesures sanitaires dans le monde entier a permis une forte reprise du secteur entre 2021 et 2022.

 

Sommaire :

  1. Comment rejoindre les aéroports qui sont loin des centres-villes ?

  2. À l'aéroport, des parkings saturés et trop souvent hors de prix

  3. Aujourd'hui, de nouveaux acteurs apportent davantage de flexibilité

 

1. Comment rejoindre les aéroports qui sont loin des centres-villes ?

Comment rejoindre les aéroports qui sont loin des centres-villes (Nantes Atlantique)

L'avènement du transport aérien et l'émergence des compagnies low cost pratiquant des prix imbattables ont redessiné la carte des espaces aéroportuaires. La plupart des grandes villes de France disposent désormais de leur propre aéroport situé sur une commune en périphérie de la ville : Marseille (Marignane), Toulouse (Blagnac), Lyon (Colombier-Saugnieu), Bordeaux (Mérignac), Nantes (Bouguenais)

L'avantage de construire un aéroport à une vingtaine ou une trentaine de kilomètres du centre-ville est d'éviter les nuisances pour les citadins. Cela pose toutefois la problématique de l'accès. La majorité des voyageurs se rendant à l'aéroport depuis le centre d'une grande ville, comment faire pour y accéder facilement et rapidement ?

En raison des tendances du marché aérien, cette question est devenue un véritable enjeu pour les différentes sociétés qui gèrent les aéroports de France et d'Europe. Aujourd'hui, il est possible de regagner la plupart des aéroports par des réseaux de transports en commun : navettes spéciales, train, bus ou tramway.

Mais ces transports ont tendance à augmenter le coût et la durée du voyage, et le rendent plus complexe (en particulier, si l'on a des bagages volumineux ou que l’on voyage avec des enfants). Par ailleurs, les derniers kilomètres pour rejoindre la ville au retour sont souvent éprouvants. C'est pour cette raison qu'une majorité de voyageurs choisissent désormais de prendre leur voiture pour se rendre à l'aéroport et pour en revenir.

 

2. À l'aéroport, des parkings saturés et trop souvent hors de prix

À l'aéroport, des parkings saturés et trop souvent hors de prix

En conséquence de ces nouvelles tendances du marché du transport aérien, de plus en plus de parkings voient le jour autour des aéroports. Une grande partie d'entre eux sont construits et exploités directement par les sociétés qui gèrent les aéroports. Ils ont l'avantage de se situer le plus près possible du terminal d'embarquement et d'atterrissage.

Mais un problème subsiste, l'augmentation exponentielle du nombre de voyageurs n'a pas toujours été anticipée dans ses justes proportions. Aujourd'hui, ces parkings sont saturés la plupart du temps. Il est très difficile d'y trouver une place, même lorsqu'on réserve en avance.

Par ailleurs, cette politique de gestion des parkings d'aéroports entraîne irrémédiablement une hausse globale des prix. Pour la majorité des personnes qui souhaitent prendre un vol low cost, les parkings les plus proches du terminal sont hors de prix. S’y garer pour une semaine peut multiplier par deux ou par trois le coût du voyage.

Saturées et onéreuses, ces zones de stationnement sont donc généralement suppléées par d'autres parkings, plus éloignés et qui ont l'avantage de coûter sensiblement moins cher, même si leur prix reste rédhibitoire pour beaucoup. En revanche, ils ne sont pas couverts, ce qui signifie que les véhicules sont exposés aux caprices de la météo. Face à toutes ces problématiques, les voyageurs se sentent bloqués.

Certains choisissent même de faire le trajet aller en taxi, ou de commander un chauffeur pour effectuer les derniers kilomètres pour rejoindre la ville au retour.

 

Lire aussi | Comment limiter les risques de perte de bagages en avion ?

 

3. Aujourd'hui, de nouveaux acteurs apportent davantage de flexibilité

Je réserve mon parking à l'aéroport !

Heureusement, les situations problématiques favorisent l'émergence de solutions et l'apparition de nouveaux acteurs sur le marché. Grâce à eux, votre choix ne se limite plus à prendre les transports en commun pour l'aéroport, ou à payer une fortune pour vous garer là-bas.

Avec une entreprise comme Blue Valet, les voyageurs peuvent désormais faire le choix de la flexibilité. Cette société propose un service de voituriers avec parking à toutes les personnes qui souhaitent se rendre dans un aéroport comme Paris-Orly, Paris-Charles-de-Gaulle, Lyon-Saint-Exupéry, Marseille-Provence ou encore Nice-Côte-d'Azur. De cette façon, non seulement vous n'aurez plus à perdre votre temps en essayant de trouver une place sur des parkings saturés, mais en plus, vous bénéficierez de tarifs beaucoup plus avantageux que dans les parkings officiels des aéroports.

Il est très facile de réserver un voiturier sur le site de Blue Valet. Il vous suffit d'entrer les dates et les horaires de votre voyage sur la plateforme de réservation. À votre arrivée devant le terminal de l'aéroport, un voiturier vous y attendra et prendra en charge votre voiture. Pendant toute la durée de votre séjour, votre véhicule sera à l'abri dans un parking couvert et surveillé. Le voiturier vous accueillera devant le terminal au moment de votre retour et vous pourrez repartir comme si un ami était venu vous rapporter votre véhicule. C’est ça la flexibilité et le confort !

 

Lire aussi | Été 2022 : Top des destinations tendances en France et à l’international

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪 ou autres traceurs nécessaires pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et pour réaliser des statistiques de visites.En savoir plus